DANS LA FAMILLE DES LAMIERS JE DEMANDE L'EPIAIRE SYLVESTRE + les fleurs de lamier

Publié le 30 Juin 2017

Si il y a une plante que j'affectionne particulièrement grâce à sa magie, c'est bien celle-ci, depuis le temps que je lui doit un article !  L'épiaire sylvestre ( Stachys silvatica ) famille des lamiacées appelée plus familièrement l’ortie puante, ortie des crapauds, épiaire des bois.

épiaire sylvestre
l'épiaire sylvestre

Parlons de l'épiaire sylvestre:

Le nom de genre « STACHYS » du grec signifiant « épi » viens de la disposition des fleurs sur sa tige, un peu comme un tridents... les fleurs d’un rose foncé avec des traits plus clairs, et sont caractéristiques des fleurs de lamier .

Voici quelques exemples de fleurs de la famille des lamiacées .

fleur de bugle ( lamiacée)

 

brunelle ( lamiacées)

 

fleur de lierre terrestre (lamiacée)

 

lamier pourpre (lamiacée)
épiaire sylvestre (lamiacée)

Petite aparté donc sur les fleurs de lamiers caractéristiques du genre, des fleurs à deux lèvres s’ouvrants comme de petites gueules avides …

Le nom « lamier » vient d’ailleurs de la mythologie grec ou Lamia était un monstre féminin qui emportait les jeunes enfants pour les dévorer !

Les fleurs de ce genre en forme de gueule, firent penser aux premiers botanistes classifiant les genres, à l’ogresse Lamia…de lamia à lamier, le nom était donné...

c'est d'ailleurs un passe temps amusant de chercher l'origine du nom des plantes, les anecdotes sont parfois étonnantes, drôle et fort passionnantes.

 

Dans la famille des lamiers, nous pouvons également trouver la lavande, le thym, le serpolet, la mélisse, la menthe, la sarriette, la sauge, le basilic... en bref, une bonne partie de toutes nos herbes aromatiques très fortement dosées en huiles essentiels et en nectar, en effet, les lamiers sont de vrais "bar" à papillons, abeilles et autres insectes, et elles sont très fortement, pour beaucoup d'entre-elles, aromatiques.

et notre "ortie puante" ne déroge pas à la règle.

 

revenons a nos moutons ou plutôt à notre lamier du jour " l'épiaire sylvestre".

 

Certaines personnes la confonde avec l'ortie, en effet,  la feuille peut vaguement ressembler à la feuille d'ortie, et elle à souvent pour voisine quelques orties du genre "urtica dioica" qui en passant n'est pas un lamier, mais un urticacées... la feuille de l'épiaire est velue, douce et ne pique pas.

(en passant, l'ortie blanche n'est pas une ortie, mais un lamier)

Le nom d'ortie puante est donc injustement à demi mal donné, à demi car, vous l'avez compris, ce n'est pas une ortie, mais en effet, elle dégage une odeur fétide de belette mouillée !

la feuille d'épiaire sylvestre est velue, douce et non urticante

donc c'est une plante facilement reconnaissable, même en absence de floraison, grâce à trois de vos sens, la vue pour les initiés ( vert pâle, tige carrée, lisière de foret ou de haie), le toucher ( elle est douce et ne pique pas) et l'odorat, si vous la tripotez un peu, vos doigts risques de sentir très fort !

 

en lisière d'un bois

Alors, pourquoi plante magique ?

Ce n'est pas parce qu'elle à des origines d'utilisations druidique ou alchimiste, peut être mais pas à ma connaissance, mais plutôt parce-que cette plante est le vilain crapaud qui peut se changer en prince charmant grâce à la chaleur....

Je ne vous parlerai pas ici de la réaction de Maillard qui nous permet ce tour de magie, ce n'est pas le thème et cela nous prendrai 3 pages à expliquer...

Tout simplement, c'est une plante qui change d'odeur sous l'action de la chaleur, prenez une feuille d'épiaire sylvestre, faites en une boule et chauffez la en la frottant rapidement entre vos mains, un peu comme en hiver, lorsque nous frottons nos mains pour les réchauffer...Frottez fort, il faut que vous sentiez le dégagement de chaleur due à la friction de vos mains.....alors ?

Voici son nouveau nom, donné par l'imminent botaniste François Couplan : le cèpe végétal !

L'action de la chaleur modifie l'arôme de la plante autant olfactivement que gustativement, l'odeur fétide se transforme en arôme délicat de champignon.

C'est une plante comestible, utilisée en cuisine pour son goût de champignon, revenue à la poêle, en omelette, en consommé, en soupe, en sauce.

Une plante repoussante au premier abord et pourtant délicieuse une fois cuite, une certaine preuve de la beauté cachée !

côté médicinale:

l'épiaire sylvestre est antispasmodique, emménagogue, vulnéraire.

 

 

Rédigé par plantescomestiblesetmedicinales

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Angelilie 25/09/2017 02:01

beau blog. un plaisir de venir flâner sur vos pages. une belle découverte et un enchantement. un blog très intéressant. J'aime beaucoup. N'hésitez pas à visiter mon blog (lien sur pseudo). au plaisir